Beauté, DIY & lifestyle au naturel

Zéro déchet dans la cuisine

Après vous avoir parlé de mes réflexes sains dans la salle de bain, aujourd’hui je vous parle de la cuisine… Comment adopter une attitude écologique, saine et se rapprochant le plus possible du zéro déchet ?

Depuis quelques années j’essaie de tendre vers le zéro déchet. C’est-à-dire que régulièrement j’adopte de nouvelles habitudes pour limiter ma production de déchets et donc de polluer moins. Bien entendu, chacun est libre de le faire à son rythme et selon ses capacités et surtout de changer ses habitudes petit à petit. Comme je vous en parlais dans un précédent article sur les courses écologiques, je ne fais pas les miennes dans une AMAP, ni à 100% dans un magasin bio. J’essaie de faire des efforts tant pour ma santé et celle de ma famille que pour la planète, mais je reste une femme qui travaille, qui n’a pas un budget illimité et qui ne sait pas cuisiner (heureusement j’ai la chance d’avoir un homme qui excelle aux fourneaux !).

Je vous partage quelques idées d’habitudes à adopter dans votre cuisine  afin de limiter votre empreinte écologique.

zero dechets

La vaisselle et le nettoyage

L’éponge

Utiliser une éponge a un impact sur l’environnement. Tout d’abord par sa production qui est énergivore et polluante. De plus, c’est un produit jetable qui produit donc des déchets (8 à 9 éponges par an sont utilisées par foyer).

Si vous n’envisagez pas de vous passer d’éponge traditionnelle, voici quelques conseils à suivre :

Tout d’abord, il est préférable de ne pas utiliser d’éponge avec côté grattant (vous savez, la partie verte abrasive). Les éponges sans abrasif durent plus longtemps, donc il est préférable de les utiliser séparément.
Par ailleurs, une technique efficace pour prolonger leur durée de vie et éliminer les bactéries qui provoquent les mauvaises odeurs est de les passer régulièrement au lave vaisselle (à 60°C de préférence).

Alternatives à l’éponge industrielle

L’éponge écologique et zéro déchet Tawashi.
Qu’est-ce que c’est ?
Cette technique vient du japon. Il s’agit d’une éponge à faire soi-même à base de tissus de récup (manches de tshirt, collants, etc.). Elle peut être tissée, tricotée ou crochetée. Des tutos faciles sont disponibles sur internet.

L’avantage ?
Elle est économique bien sûr, mais surtout elle dure longtemps et se passe à la machine. Il suffit juste d’en fabriquer plusieurs.
Elle peut s’utiliser pour la vaisselle, mais également pour le ménage.

L’éponge en loofah.
Qu’est-ce que c’est ?
C’est une éponge naturelle, le loofah est une courge. Elle peut être utilisée pour la peau ou pour le ménage ou la vaisselle.

L’avantage ?
Elle est totalement biodégradable et compostable.

Et les lavettes en microfibres ?
Les chiffons en microfibres, présentés comme une solution écologique car ne nécessitent pas de produits, sont en fait polluants. Pourquoi ? Ils sont fabriqués à base de polyester (même ceux dits en bambou en contiennent). Chaque lavage en machine libère des microparticules plastiques qui finissent dans l’océan (c’est malheureusement le cas de tous nos vêtements qui contiennent des fibres synthétiques).

Bref, vous l’aurez compris, les chiffons en microfibres ne sont pas une solution zéro déchet.

Le liquide vaisselle

Vous pouvez fabriquer le vôtre très facilement. Les tutos ne manquent pas.


emballage réutilisable
Mes bees wrap

Eviter les produits à usage unique et le plastique

Pour emballer et conserver

Oubliez papier aluminium, film alimentaire et autres produits jetables.

Pour emballer et conserver pensez aux alternatives suivantes :

Le Bees Wrap, emballage alimentaire lavable.
Fabriqué à base de tissu et de cire, lavable et réutilisable, il va vous permettre d’emballer et transporter des aliments. Vous pouvez en acheter des  tous prêts ou les confectionner vous-même (avec du tissu et de la cire d’abeille).

Pots et bocaux en verre
Plutôt que d’utiliser des tupperware et contribuer à la production de plastique, réutilisez des bocaux : pots de confiture, de cornichon, etc. Si vous utilisez des boites hermétiques, optez pour des boites en verre. Pour conserver un reste au frigo, un bol avec une petite assiette dessus peut également faire l’affaire.

Lunchbox en inox
Pour transporter votre déjeuner pensez aux lunchbox en inox.

Torchons, chiffons
Vous n’y pensez peut-être pas, mais pour conserver le pain, un gâteau le tissu est idéal. Vous pouvez utiliser un torchon par exemple.

Se passer de papier sulfurisé

Le papier sulfurisé, autre produit à usage unique, peut-être également éliminé de votre cuisine.

Pour vos plats à tarte, vous pouvez les huiler ou beurrer. Si vous ne souhaitez pas mettre trop d’huile vous pouvez la vaporiser à l’aide d’un spray. Et sur la plaque de cuisson : huile + farine vont vous permettre de vous passer également de papier sulfurisé.

Oublier l’essuie-tout

Plutôt que d’utiliser du papier absorbant pour un oui ou pour un non, réfléchissez à d’autres alternatives. Vous pouvez utiliser à la place un chiffon  ou une éponge.

Gourde en inox

Bannir les bouteilles en plastique

Evidemment, le zéro déchet dans la cuisine passe par l’arrêt  des bouteilles en plastique.

Boire de l’eau du robinet

Si vous  buvez de l’eau en bouteille car vous n’aimez pas le goût de l’eau du robinet je vous conseille de filtrer l’eau.

Avant d’investir dans une carafe filtrante (en plastique) qui va générer invariablement des déchets non recyclables (les filtres), je vous conseille de vous pencher sur une autre alternative.

Le charbon ! Filtrer son eau avec du charbon binchotan, va permettre, de façon écologique de boire de l’eau du robinet ayant bon goût.

Utiliser une gourde

Pour vos sorties, séances de sport ou au bureau, investissez dans une gourde en inox.

Composter !

Bien évidemment le compostage fait partie d’un indispensable du zéro déchet dans la cuisine. Certaines communes en proposent gratuitement.

Et même si vous êtes en appartement vous pouvez utiliser un composteur collectif. Consultez la carte interactive des composteurs collectifs.

 

Et vous, quelles sont vos habitudes au quotidien pour limiter vos déchets ?


Cath

Adepte de beauté et bien-être au naturel, je vous livre mes conseils, coups de cœur et recettes home made cosmétiques et maison préférées.


3 réponses à « Zéro déchet dans la cuisine »


  1. Ton article est très intéressant. Tout comme toi je m’oriente vers le zéro déchet à petit pas, à mon rythme. J’ai encore beaucoup de chemin à parcourir mais ce qui est acquis est déjà un grand pas. Bonne journée !!

    1. Moi aussi j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir mais je trouve ça beaucoup plus facile d’y aller étape par étape. Tout changer d’un coup c’est insurmontable.

  2. J’ai quelque tawashis en stock, je trouve ça vraiment super (surtout que je n’aime pas trop les éponges ‘industrielles’…).
    Je note la ‘technique’ pour remplacer le papier sulfurisé. Je vais essayer ça, dès la fin de mon rouleau. Je cherchais justement une alternative.
    Merci pour le partage et cette astuce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.