Beauté, DIY & lifestyle au naturel

Faire ses courses au supermarché de façon écologique

Acheter éthique, écologique et responsable au niveau de l’alimentation est souvent synonyme d’achat local, en limitant les intermédiaires et paraît pour certains incompatible avec les supermarchés.
Dans un monde idéal, j’achèterais mes légumes dans une AMAP, mes produits d’épicerie dans un supermarché en vrac, et tout le reste dans un magasin bio. Ok, j’y viendrais peut-être un jour…
Mais qui dit légumes d’AMAP, dit légumes imposés à récupérer à un moment fixe, qu’il faut aussi savoir ou avoir l’envie de cuisiner. Qui dit épicerie en vrac … dit qu’il faut en avoir une à côté de chez soi, ce qui n’est pas mon cas. Qui dit courses dans un magasin bio, dit qu’il faut avoir le budget qui va avec…
Bref, tout le monde n’a pas le temps, l’envie et les moyens financiers de faire tout ça. Mais cela n’empêche pas pour autant que certains réflexes écologiques peuvent être adoptés en faisant ses courses dans un supermarché « traditionnel ».
Voici les réflexes de base que j’applique pour « limiter les dégâts ».

Faire ses courses au supermaché tout en restant écologique

Type de grande surface

J’évite les hypermarchés pour plusieurs raisons : ils poussent à la surconsommation, il faut en général une voiture pour s’y rendre (ce qui contribue donc à l’augmentation des émissions de Co2), ils font perdre beaucoup de temps (trajets, rayons trop grands et trop nombreux, etc.).
Je fuis également les magasins low cost. Leurs produits sont vraiment de piètre qualité et leur éthique aussi (exploitation des salariés). Pour faire mes courses je vais donc dans une moyenne surface proche de chez moi.

Acheter à la coupe

Je privilégie les produits à la coupe (charcuterie, fromage, boucherie, etc.) Les produits sont de meilleurs qualité en règle générale avec moins de conservateurs et ne sont pas sur-emballés. De plus, c’est à la coupe que l’on trouve les fromages régionaux que j’aime tant.

Fruits et légumes

Le problème des grandes et moyennes surfaces est que l’on va trouver des fraises et des aubergines au mois de décembre, des tomates tout au long de l’année… Bref, les produits de saison ne sont pas respectés.
J’essaie de me cantonner à acheter des fruits et légumes de saison. Donc des poireaux en hiver, des cerises en mai, des tomates uniquement de mai à octobre, etc. Par ailleurs, je lis les étiquettes et privilégie les fruits et légumes qui viennent de France.
En outre je n’achète que des fruits et légumes frais et non surgelés. Certains vont brandir l’argument que les produits surgelés sont récoltés à maturité et qu’ils gardent plus leur fraîcheur que les produits frais… Mais pour moi le surgelé c’est de l’industriel. Et dans la règlementation actuelle on ne connait pas la provenance des produits surgelés. D’autre part cela n’est pas écologique de mon point de vue. (utilisation d’énergie pour les conserver).


Du bio, certes, mais surtout du bon sens

Certains critiquent le fait que l’on trouve du bio en supermarché moins cher que dans les magasins bio, et que du coup la qualité n’est pas la même. Moi je trouve très bien que le bio se démocratise et se développe.
Par contre je n’achète pas des produits bio les yeux fermés : je regarde toujours la provenance.
Je boycotte systématiquement tout ce qui vient de loin, par exemple les pommes du chili : non ! Les grandes surfaces ont tendance à proposer des produits bio qui viennent parfois de l’autre bout de la planète pour proposer des prix bas.
Je ne suis pas d’accord avec ce principe-là.
Par ailleurs, je déplore que les fruits et légumes bio de supermarchés sont souvent dans des emballages plastique et non en vrac comme dans un magasin bio traditionnel.

Papier toilette

J’évite les papier toilette parfumés, colorés. Moi j’en prends un issus de matières recyclées et compacts.

Pas de suremballage

Pour tout, j’essaye d’éviter les suremballages (ex : paquets de gâteaux, céréales, etc.). J’avoue tout de même qu’avec un enfant en bas âge ce n’est pas toujours évident. Le marketing pour enfant est très développés et les produits qui leur sont destinés sont souvent suremballés et très industriels… La solution est de faire ses courses sans ses enfants.
Quand j’ai le temps je préfère confectionner mes propres biscuits : cela nous fait une activité ludique le week-end avec ma fille et au moins j’évite les biscuits fabriqués avec de mauvaises matières premières (huile de Palme, etc.). Mais parfois ma fille va préférer les biscuits industriels.
– « Non, pas ceux-là ils contiennent de l’huile de Palme »
– « Mais moi j’aime l’huile de Palme maman ! »

Thé en vrac

Pour limiter la production de déchets j’achète du thé en vrac (et non en sachet). J’achète quasi toujours du thé bio que j’achète la plupart du temps en magasin bio (et non en grande surface).

Lait

Attention certaines bouteilles de lait sont en PET non recyclable. On les reconnait car ces bouteilles sont brillantes. En savoir plus.

Bien sûr il y a toujours mieux à faire pour limiter la production de déchets et améliorer ses réflexes écologiques.

 

Et vous quelles sont vos habitudes quand vous faites les courses ?


Cath

Adepte de beauté et bien-être au naturel, je vous livre mes conseils, coups de cœur et recettes home made cosmétiques et maison préférées.


2 réponses à « Faire ses courses au supermarché de façon écologique »


  1. Ce que tu fais déjà est super ! C’est sûr que c’est compliqué de trouver le magasin idéal, en vrac, bio, pas trop cher et près de chez soi. Moi aussi j’achète à la coupe, je fais attention aux produits bios proposés, comme pour les autres fruits et légumes, que j’essaye d’acheter français. Bon, exception faite pour les bananes, je sais c’est pas bien…
    Je mange toujours avant, aussi, car sinon dur dur de résister à toutes les choses grasses et sucrées qui nous font de l’œil… 😉

    1. Moi aussi j’achète des bananes (de martinique). On ne peut pas acheter 100% français, même si je voudrais bien faire pousser des bananes dans mon jardin ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.