DIY Cosmétiques et maison ~ Beauté & Bien-être au naturel ~ Zéro déchet

Culotte menstruelle : Mode d’emploi

Toutes les infos utiles à savoir sur la culotte menstruelle : ses avantages, son fonctionnement, comment l’entretenir, laquelle choisir…

Sommaire :

mode d'emploi culotte menstruelle

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

Une culotte de règles est, comme son nom l’indique, une culotte qui sert de protection pendant la période de menstruations. Elle est lavable et réutilisable.

Pourquoi porter une culotte menstruelle ?

Tout d’abord pour l’aspect écologique et réutilisable. Saviez-vous que l’on estime à 100 milliards le nombre de protections hygiéniques jetées par an dans le monde ? Sans parler de la pollution induite par la fabrication des dites protections…

Ensuite, des études ont pointé du doigt la composition toxique de certaines protections jetables.

Aussi, un point à ne pas négliger est que porter un tampon ou une coupe menstruelle pendant trop longtemps (par exemple la nuit) vous expose au syndrome du choc toxique.

Quel est l’avantage d’une culotte de règle par rapport à une serviette hygiénique ?

Sans même parler de l’aspect écologique, une serviette hygiénique jetable sent rapidement mauvais et ne tient pas toujours bien en place, sans parler du bruit qu’elle peut faire quand on marche ou bouge.

J’ai testé les protèges-slip lavables et ça ne m’a pas du tout convaincue. Déjà ils sont blancs, donc restent tachés, même après lavage. Leur système d’adhérence est à revoir, en général ils tournent dans la culotte quand on marche. Bref, j’ai vite abandonné.

Avantages de la culotte de règles : elle est noire donc on ne voit pas de tâches, elle ne fait pas de bruit quand on marche, elle ne dégage pas d’odeur désagréable (en tout cas pas sauf certaines marques) et elle tient parfaitement en place.

Quel est l’avantage par rapport à une coupe menstruelle ou un tampon ?

Que ce soit un tampon ou une coupe menstruelle, vous devez trouver un point d’eau pour le changer et avoir les mains propres. Dans le cas de la cup, il faut également pouvoir la rincer. Bref, ce n’est pas toujours très pratique dans des toilettes publiques.

Pour ma part, les jours de flux légers la cup me procure une gêne.

Utilisation

L’utilisation d’une culotte menstruelle est assez simple. Vous l’enfilez le matin, la portez la journée (en moyenne 12h en fonction de votre flux) et hop, le soir vous la retirez et la nettoyez. (voir paragraphe entretien). De même, si vous la portez la nuit (et je vous le conseille), vous la mettez le soir au coucher et la retirez le lendemain matin.

Combien faut-il de culottes idéalement ?

Tout dépend de l’utilisation que vous en faites et de la durée de votre cycle. Si vous ne les portez que la nuit, 2 peuvent suffire (mais dans ce cas il faut les laver dès le matin).

Si vous les utiliser le jour + la nuit, c’est bien de tourner avec 3 culottes minimum (voire 4). Vous lavez votre culotte à la main chaque matin et chaque soir. Et comme une culotte met environ une journée environ à sécher (celle du matin est sèche le lendemain matin) avec 3 ou 4 c’est parfait pour démarrer.

Pour être tranquille et ne pas se stresser à les laver 2 fois par jour à la main, vous êtes tranquilles avec 6 culottes.

Ceci dit pour juste tester je vous conseille de commencer avec 1 ou 2 culottes à utiliser en alternance avec une autre protection.

Est-ce que cela suffit pour les flux abondants et très abondants ?

Même si certains modèles sont pour les flux abondants, vous ne tiendrez pas forcément toute la journée avec. Aussi, je vous conseille de tester chez vous au départ. Le plus prudent est de coupler avec un autre moyen de protection. Quand je suis en fais du télétravail, pour les journées de grand flux, je change de culotte au cours de la journée. Même avec une culotte super absorbante, avec un flux abondant au bout de quelques heures la culotte devient humide et désagréable à porter.

Et niveau budget ?

Le prix d’une culotte menstruelle varie de 30€ à 60€. Les différences de prix s’expliquent par : le lieu de fabrication (France, Europe, hors Europe), la provenance des tissus, la qualité du tissu (bio / non bio), le modèle (basique, sophistiqué, flux abondant ou léger), etc.

Quelle est la durée de vie d’une culotte ?

La durée de vie est d’environ 5 ans, mais selon votre utilisation, l’entretien que vous en faites, cette durée peut varier. Par exemple si vous n’avez que deux culottes, elles vont s’user plus vite.


Comment entretenir sa culotte ?

Pour l’entretenir il faut la rincer à l’eau froide et bien l’essorer pour enlever le sang puis la laver à la main ou en machine. Ne pas utiliser d’adoucissant ni de savon de Marseille. Même si vous lavez à la main votre culotte pendant votre cycle, je vous conseille fortement de la passer à la machine à la fin de vos règles. Le lavage en machine sera plus efficace et enlèvera toute odeur éventuelle.

La culotte se lave à 30°C. Pourquoi 30°C ? Pour ne pas faire « cuire » le sang et provoquer des tâches (la température de l’eau ne doit pas dépasser celle du corps, à savoir 37°C).
S’il y a peu de sang vous pouvez la mettre directement dans la machine avec le reste de votre linge, sinon rincez la bien à l’eau tiède avant pour enlever le sang.

Mais, si comme moi vous lavez tout au minimum à 40°C, rincez abondamment votre culotte à l’eau froide/tiède, en l’essorant bien pour éliminer le sang avant de la passer à la machine.

Quel cycle en machine ?

Certaines marques conseillent de laver les culottes à maximum 30°C en cycle fragile. Personnellement je rince et essore bien la culotte, je la mets dans un filet de lingerie puis la lave en cycle normal avec le reste de mon linge (à 40°C). J’ai testé à cycle fragile mais je trouve que ça lave moins bien et qu’il reste parfois une légère odeur. Attention, à 40°C il faut que votre culotte soit parfaitement rincée pour éviter que le sang ne « cuise ».

Comment faire sécher sa culotte menstruelle ?

Vous devez la faire sécher à l’air libre. Pas de sèche linge ni source de chaleur pour la sécher (radiateur, sèche cheveux), vous risqueriez de l’abimer.

Séchage : la culotte doit sécher à l’air libre. Ne pas utiliser le sèche linge, ne pas faire sécher sur un radiateur. Le contact avec de la forte chaleur pourrait abîmer la culotte. Selon la température ambiante votre culotte va mettre une bonne journée à sécher.

A la fin de chaque cycle je mets toutes mes culottes à la machine à 40°C avec le reste de mon linge (mais si vous ne les avez pas correctement rincées ne dépassez pas les 30°C).

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir le modèle qui vous convient : votre flux, l’utilisation que vous voulez en faire et votre budget.

En effet, maintenant vous trouverez des modèles pour tous types de flux mais aussi des modèles raffinés, des modèles basiques. Par ailleurs, si vous souhaitez une culotte en coton bio elle coûtera plus cher. Et aussi une culotte fabriquée dans un atelier français sera plus chère qu’un modèle fabriqué hors europe par exemple.

Pour vous aider à choisir le modèle qui vous convient, vous pouvez consulter mon comparatif de culottes menstruelles françaises.

Fonctionnement culotte menstruelle


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Svg Vector Icons : http://www.onlinewebfonts.com/icon